La Puissance et les Kettlebells comme outil de son développement

by Geoff Neupert

in Kettlebells

Comment développer plus de puissance avec des Kettlebells

Qu’est-ce qui vous a motivé à acheter vos premiers Kettlebells ? Qu’est-ce que le Kettlebell vous a promis ? Quels étaient vos espoirs ? Et le temps ?Vous souvenez-vous de ce temps interminable entre le jour où vous avez passé votre commande et celui où le livreur s’est présenté à votre porte ?

Moi, je me souviens comme si c’était hier. J’avais commandé un pack « Débutant » (c’était son nom à l’époque, en 2002) : un 4, un 8, un 12, un 16, un 24 et un 32 kg. Je me souviens penser : « Apprendre à mes élèves utiliser les Kettlebells plutôt que la barre olympique rendra ma vie tellement plus facile… »

D’accord, je l’admets : une publicité qui vantait « les épaules d’un gorille » et « les trapèzes d’un arracheur d’arbres » m’a accroché aussi. J’aimais bien l’esthétique que le Kettlebell promettait, mais à l’inverse de certains autres, je n’avais pas peur de l’admettre.

La puissance et les Kettlebells 1 - Kettlebells

Et cela me ramène sur le thème de la Puissance. Toute ma vie j’ai été fasciné par la puissance. Soulève plus ! Fais plus ! Sois plus ! Vous voyez le tableau. Je pense que la puissance peut être résumé par un seul mot : « Plus » qui veut dire « plus grande quantité de ». Alors, comment développer plus de « Plus », plus grande quantité de « plus grande quantité de » ?

Pour comprendre comment obtenir plus de puissance, vous devez comprendre quelle est sa source et connaître ses « composants ». Je pense qu’il existe trois sources de puissance, trois sources pour « avoir plus », dont vous devez connaître la nature. Je pourrais citer les trois sources et ensuite, donner leur définition, mais pour ne pas nous laisser distraire je commencerai avec un seul. C’est le moins important et je pense qu’il va vous surprendre.

La Puissance, source n°1 : l’argent

D’accord, un sujet difficile, mais vous souvenez-vous pourquoi vous avez acheté votre premier Kettlebell ? Pourquoi avez-vous échangé votre argent durement gagné contre une boule de fonte avec une poignée ?

Tout simplement parce que vous pensiez que la valeur du Kettlebell était égale ou supérieure à la valeur de l’argent dans votre main. Votre argent était pour vous le moyen d’acheter une solution pour le problème que le Kettlebell était censé de résoudre. Est-ce que ça en valait le coup ? En avez-vous eu pour votre argent ?

Je ne peux pas répondre à cette question à votre place, mais en ce qui me concerne, je peux dire en toute honnêteté que oui, moi, j’en ai eu. Depuis le jour où j’ai dépensé plus de 700$ pour l’achat de mon premier pack de Kettlebells, j’ai d’une manière ou d’une autre récupéré cent fois cette somme : soit en termes d’argent, soit en termes de valeur. Je m’explique.

Quand j’ai acheté mon premier pack, j’avais 29 ans. J’étais coach depuis 7 mois et mon entreprise se développait à une vitesse folle. Aujourd’hui, j’ai 38 ans. Depuis le début de ma carrière, j’ai acheté pas loin de 200 Kettlebells. Je suis devenu instructeur dans l’école de Pavel Tsatsouline. J’ai gravi tous les échelons pour devenir Master SFG et encadrer les certifications des futurs instructeurs. Tout cela est le résultat d’une seule décision d’achat. Je ne sais pas pour vous, mais je peux vous dire en toute honnêteté que le Kettlebell a changé ma vie. Tout cela parce que j’ai investi mon argent pour obtenir plus de ce que je voulais : mes deux autres sources de puissance.

La Puissance et les Kettlebells - Pavel, Alexey et Geoff Neupert

Pavel, Alexey et Geoff Neupert – Saint-Paul (MN), 2012

Et c’est pourquoi j’ai commencé par l’argent : dans mon esprit, c’est juste le moyen d’avoir ce que vous voulez (et d’avoir plus de ce que vous voulez). Depuis 9 ans, j’ai été capable de prouver à moi-même que quand j’obtiens plus de ce que je veux vraiment, obtenir plus d’argent devient facile.

Qu’est-ce que j’essaie de dire ? Qu’est-ce que l’argent a à faire avec le Kettlebell ? J’essaie de dire que tout coûte de l’argent et que le coût et la valeur sont deux choses différentes. Le coût de mes Kettlebells est sans aucune comparaison avec leur valeur : la valeur de ce que j’ai pu en tirer, de ce qu’ils ont pu m’apporter.

Alors, demandez-vous  : pourquoi avez-vous acheté vos Kettlebells ? Qu’espériez-vous accomplir en les achetant ? Quelle est pour vous leur valeur ? Revisiter cette décision d’achat vous aidera à obtenir plus de puissance de vos Kettlebells.

La Puissance, source n°2 : l’énergie

N’y a-t-il plus au sujet de l’énergie que l’essence dans votre voiture ou l’électricité pour chauffer votre maison ? Sans doute que oui. L’essence et l’électricité sont des sources d’énergie externes. Si seulement on portait autant d’attention aux sources de notre énergie interne ! Nos vies pourraient être tellement plus faciles. Ou au moins, elles en auraient le potentiel.

D’où vient notre énergie ? Sans être trop métaphysique, nous en avons trois sources : spirituelle (émotionnelle), psychologique (mentale) et physique. Le truc vraiment cool est que l’entraînement avec Kettlebells, s’il est fait correctement, peut les améliorer toutes les trois.

Arrêtez et réfléchissez une seconde, n’était-ce pas dès le début une de vos raisons pour acheter vos Kettlebells ? Vous vouliez vous sentir mieux. Vous vouliez ce soulagement émotionnel qui vient après un bon entraînement. Ou peut-être, vous vouliez améliorer votre apparence et ne plus complexer à la plage ?

Peut-être que vous vouliez avoir un esprit plus aiguisé, de retrouver votre concentration, et l’exercice était le moyen d’y arriver. Ou alors, vous avez choisi le Kettlebell parce que les formes « traditionnelles » de l’exercice vous prenaient mentalement plus qu’elles ne vous rendaient.

La puissance et les Kettlebells - La fatigue

Ou peut-être, vous aviez besoin de faire quelque chose de différent physiquement… Peu importe. Le Kettlebell est devenu quelque chose qui vous rend plus qu’il ne vous prend, réellement ou symboliquement.

Le Kettlebell : une source d’énergie

En ce qui me concerne, le Kettlebell me permet de travailler mon corps sans le mettre en danger. Le Kettlebell travaille avec mon corps plutôt que contre lui, comme une barre a tendance de faire. Cela me permet de rester au top pour des périodes de temps beaucoup plus longues. Et quand je reviens vers la barre, il m’est beaucoup plus facile de la manipuler et de récupérer après. Rien, et je veux dire RIEN n’a jamais pompé l’énergie de ma vie autant que les blessures que je récoltais à l’entraînement et qu’ensuite, je devais gérer pour pouvoir fonctionner normalement dans mon quotidien. J’y ai été, je l’ai fait, je ne veux plus jamais le refaire.

C’est la beauté de l’entraînement avec Kettlebells : il amplifie votre énergie sous tous les aspects, émotionnel, mental et physique. Rappelez-vous, l’argent était une des sources de votre puissance. Vous en voulez plus ? J’imagine que oui… Augmenter votre niveau d’énergie quotidien est la voie la plus sure pour en avoir encore plus. Vous aurez plus d’énergie à mettre dans la création des opportunités pour vous-même : plus de productivité dans votre travail ou dans votre business.

Pourquoi avez-vous démarré l’entraînement avec Kettlebells ? Qu’espériez-vous en obtenir exactement (dans le sens « énergétique ») ? Avez-vous réussi à l’obtenir ? Peut-être que l’histoire a bien commencé, et puis elle a perdu son attrait et sa magie quelque part au long de la route ?

Arrêtez-vous une seconde. Souvenez-vous de cet espoir que vous aviez quand vous avez acheté votre premier Kettlebell ? Qu’avez-vous ressenti quand vous avez commencé à l’utiliser ? Ressentez-vous la même chose encore aujourd’hui ?

Non ? Êtes-vous coincé dans une routine ? Ou faites-vous du « nouveau » plus qu’il n’en faut ? Vous sentez-vous un peu perdu et frustré au cause de manque de résultats et de progrès, surtout par rapport à la quantité d’énergie que vous mettez dans vos entraînements ? Parce que, théoriquement, plus de Kettlebell devrait vouloir dire plus d’énergieMais ça, c’est juste une théorie. Or, les théories ne correspondent pas toujours à la réalité.

Comment développer plus d’énergie en s’entraînant avec Kettlebells

Simple. Assurez-vous que ce que vous faites :

  • correspond à ce que vous espérez d’obtenir
  • vous donne les résultats désirés

Vous ne voyez pas les résultats que vous attendiez ? Peut-être même que les résultats que vous voyez sont à l’opposé de ce que vous espériez (comme une blessure à l’épaule ou au dos) ? Il est temps de réévaluer ce que vous faites. Faites une pause et demandez-vous sans détours si l’énergie que vous dépensez vous apporte vraiment l’énergie que vous attendez. Vous devriez être capable de voir en rétrospective tous vos entraînements et savoir avec une certitude absolue qu’ils produisent le résultat désiré. Si ce n’est pas le cas, il est temps de changer.

La puissance et les Kettlebells - Doute

La puissance, source n°3 : le temps

Vous vous rappelez à quel point, quand vous étiez enfant, les jours semblaient interminables ? Ces mois d’été où vous restiez dehors à jouer jusqu’à ce que le Soleil se couche. Qu’est-ce qui s’est passé depuis ?

Comment sommes-nous passés de ces journées insouciantes où la vie était facile, joyeuse et pleine d’aventures vers là où nous sommes maintenant ? Écrasés par nos responsabilités, nous nous forçons à sortir du lit le matin… Pour affronter nos enfants afin de les amener à l’école à l’heure? Nous nous disputons avec notre partenaire pour une raison triviale… Avant de faire face à un autre jour de boulot, un autre jour de course contre la montre.

Cela peut être accablant quand on y pense, voire à la limite de la dépression quand on s’y focalise un peu trop. Pourtant, il y a une issue. Et le point de départ le plus facile pourrait être cette boule de fonte avec une poignée : votre Kettlebell.

H. G. Wells et l’exercice

Avez-vous lu La Machine à Explorer le Temps de H. G. Wells ? C’est un livre génial. Il met en évidence la fascination de l’homme pour le temps, son désir de le contrôler, le maîtriser. Dans ce livre, le Voyageur crée une machine qui lui permet de se déplacer à travers le temps. Avec elle, il peut vivre des heures, des jours, voire des semaines à des différentes époques, puis revenir au point de départ, où à peine quelques heures se sont écoulées.

Si on pouvait maîtriser le temps, on pourrait maîtriser probablement tout. Le temps est notre source de puissance n°1. C’est notre ressource ultime. C’est la « chose » qu’on partage tous : 24 heures par jour, 365 jours par an, pour une durée non déterminée, si ce n’est qu’en moyenne elle est de 75 ans. Quand on apprend à la « contrôler », on peut apprendre à simplifier et créer la vie qu’on désire le plus. Celle qui est pleine d’aventure, celle qui vaut la peine d’être vécue.

Et ce Kettlebell peut être notre propre Machine à Explorer le Temps ! Il a le pouvoir inhérent de faire partir l’horloge du vieillissement dans l’autre sens. Il peut réparer les parties du corps endommagées et les rendre complètement opérationnelles. Et même devenir une porte d’entrée dans une vie nouvelle et pleine de sens. Mais uniquement si vous comprenez véritablement sa nature transformatrice et l’utilisez correctement.

La puissance et les Kettlebells - il est temps

Le Kettlebell et la Philosophie du Temps

Le Kettlebell peut être votre moyen de combiner tous les objectifs de votre entraînement dans une seule séance. A condition, bien sûr, de comprendre et d’appliquer les techniques, les concepts de base et les méthodes de programmation.

  • Vous n’avez plus besoin de faire un travail « cardio » supplémentaire. Vos balistiques suffisent
  • Vous n’avez plus besoin de faire un travail d’étirement supplémentaire. Vous pouvez si vous le souhaitez. Mais en étant méthodique dans votre technique, vous allez augmenter et renforcer l’amplitude de vos mouvements comme dans le Swing ou dans le Relevé
  • Vous n’avez plus besoin de travailler séparément les différentes parties de votre corps. Si vous engagez votre corps tout entier dans chaque exercice, toutes ces parties se développeront dans une harmonie naturelle

En fait, je dirais que tous les objectifs de vos entraînements (peu importe ce qu’ils sont) peuvent être facilement combinés en trois séances de 60 minutes par semaine. Moins, dans beaucoup, beaucoup de cas. J’irais même plus loin : en décidant de ne pas adhérer aux principes que je viens d’évoquer, vous allez en fait travailler contre vous-même, gaspillant votre temps et votre énergie. La clé est de bien comprendre les principes d’entraînement. Ensuit, il faut apprendre comment les manipuler pour atteindre vos objectifs.

La puissance et le Kettlebell : la conclusion

Alors, la clé est d’optimiser notre manière d’utiliser notre temps, d’augmenter notre énergie, de maximiser notre productivité. C’est pour cela que le temps est pour nous la source de puissance n°1 et notre ressource la plus précieuse. L’utilisation efficace de notre temps est essentielle pour avoir et pouvoir faire tout le reste. Elle mérite que nous y travaillons sérieusement. Et le Kettlebell, je crois l’avoir démontré, est un outil d’une valeur inestimable pour ce genre de travail.

Bien entendu, avant de vous engager dans l’entraînement avec Kettlebells, il est essentielle d’apprendre la technique correcte de chaque exercice. Pour consulter le planning et pour vous inscrire à un de nos stages d’initiation, CLIQUEZ ICI