Le benchmark « Deep Six » se base sur tous les exercices du curriculum SFG 1 exécutés avec un Kettlebell. Il a été introduit par Jon Engum, Master SFG.

Deep Six : le complexe

Les six exercices sont organisés sous forme de complexe. Cela veut dire qu’ils sont exécutés l’un après l’autre avec le même bras, sans poser le Kettlebell. Le benchmark « Deep Six » consiste à faire :

  • Swing (10 répétitions)
  • Clean & Press (un Clean précède chaque Press ; 5 répétitions)
  • Front Squat (un Kettlebell en position d’Épaulé unilatérale ; 5 répétitions)
  • Snatch (5 répétitions)

Après la cinquième répétition du Snatch, le pratiquant garde le Kettlebell au-dessus de la tête dans la position de « overhead lockout » et entame la descente du Relevé avec Kettlebell. Arrivé sur le dos, il exécute un Floor Press (sans poser le Kettlebell au sol), puis exécute la montée du Relevé. Revenu dans la position de « overhead lockout« , il abaisse le Kettlebell par un mouvement excentrique du Snatch. Ensuite, il change de côté et exécute la même séquence avec l’autre main.

Le changement peut être fait « à la volée » ou en reposant le Kettlebell au sol. La pause ne doit pas excéder 5 secondes et il est interdit de se redresser.

Benchmark "Deep Six"

Deep Six : tableau d’honneur

Ci-dessous, les hommes et les femmes qui ont relevé le défi et ont validé le benchmark « Deep Six ».

28 kg :

  • Florent Chiari (19 Mai 2019)

Deep Six : préparation

En cours de rédaction.